All for Joomla All for Webmasters
Psychologue Travailleur social

Psychologue Travailleur social

Dans le cadre du partenariat ONU Femmes/ALVF, un recrutement d'un Psychologue/Travailleur-E-social-E est lancé.

APPEL A CANDIDATURE RECRUTEMENT PSYCHOLOGUE/TRAVAILLEUR-E- SOCIAL-E

I. Information sur le Poste

Titre du poste:

PSYCHOLOGUES-TRAVAILLEUR-E SOCIAL-E

Date de début de contrat : 

1er AVRIL 2016, suivant disponibilité du financement

Lieu d’affectation:

 

-          MORA (Kourgui, Djamakia, Mora), Nombre de personne : 02

-          MOKOLO (Mokolo, Zamay, Koza), Nombre de personne : 02

-          KOUSSERI (Kousseri), Nombre de personne : 02

-          MINAWAO (camp des réfugiés nigérians), Nombre de personnes : 06

-          MAROUA, Nombre de personne : 01

Durée:

-          11 mois

Contexte organisationnel

Dans le cadre du partenariat ONU Femmes/ALVF, l’Association de Lutte contre les Violences faites aux Femmes, ALVF recherche des Psychologues pour l’exécution « La lutte contre l'extrémisme à travers une prise en charge adéquate aux femmes et aux filles anciennes otages de Boko Haram et de leurs communautés hôtes dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun ».

 

III. Responsabilités et tâches spécifiques

Sous la supervision générale de la/le Assistant/Coordinateur du projet « La lutte contre l'extrémisme à travers une prise en charge adéquate aux femmes et aux filles anciennes otages de Boko Haram et de leurs communautés hôtes dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun », le personnel en charge de l’appui psychosocial aura pour mandat général d’assurer la préparation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des activités de prise en charge des cas de violences basées sur le genre identifiés tant au sein des populations réfugiées, des IDPs, des communautés d’accueil y compris les rescapées des Boko Haram et produire des rapports circonstanciés à cet effet. Spécifiquement, le/la Psychologue effectuera les tâches suivantes:

·        Prendre connaissance des TDR du projet, de la documentation pertinente sur la réponse humanitaire au Cameroun, la prévention et prise en charge des VSBG en contexte humanitaire et des rapports d’activités du projet précédent;

·        Faire un état des lieux à travers une évaluation rapide de la situation des violences sexuelles et basées sur le genre dans les zones d’intervention de manière et dresser un profil de chaque zone, ainsi qu’un plan de travail opérationnel par zone;

·        Repérer les cas de violences sexuelles et de violences basées sur le genre et apporter aux victimes/Survivantes une assistance appropriée à travers l’approche individualisée                  case-work ;

·        Organiser des sessions de thérapie de groupe à travers l’approche par pairs ;

·        Organiser des sessions d’animation communautaire sur des thématiques ciblées en lien avec la protection des droits humains et la lutte contre les violences basées sur le genre et la féminisation du VIH/SIDA

·        Apporter une assistance holistique aux victimes (psychosociale, référence juridique, économique et médical) en cas de besoin

·        Préparer des fiches individuelles des cas de manière à assurer un suivi régulier

·        Mettre en place un fichier statistique des cas de VSBG et reporter hebdomadairement à la hiérarchie

·        Produire des notes de formation en fonction du contenu de l’atelier proposé dans les TDR ;

·        Animer les travaux ;

·        Evaluer régulièrement les cas et élaborer un rapport mensuel, apporter des correctifs nécessaires à l’intervention en fonction des observations des superviseurs et des attendes des clients, ainsi que des recommandations des autres partenaires sur le terrain ;

·        Faire une évaluation finale des travaux assorties recommandations et suggestions à ALVF ;

·        Produire le rapport final au plus une semaine après la fin du contrat.

 Compétences requises

  • Justifier d’une expérience de 3 ans au moins dans le domaine en developpement social ( en situation de crise);
  • Etre titulaire d’un diplôme d’assisatant-e des affaires sociales ou en developpement communautaire et justifiant d’une licence en psychologie, disposer de connaissances soutenant une expérience d’au moins 05 ans dans le domaine
  • Jouir d’une expérience de 5ans au moins dans le domaine de la mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation des projets de développement à caractère humanitaire;
  • Jouir d’une expérience de 5ans au moins dans la réalisation des activités de mobilisation communautaire;
  • Avoir une bonne connaissance des différentes attitudes culturelles, pratiques et des systèmes de soutien social ;
  • Excellente habilité et capacité de facilitation (être capable de susciter des échanges productifs à travers l’implication des participants)
  • Expérience de planification et de suivi d’activités en matière de protection, cohésion social associant les organisations communautaires de base ;
  • Expérience de supervision d’équipe et la formation de formateurs ou de relais communautaires, des comités SGBV ;
  • Avoir des capacités organisationnelles et de gestion d’équipes mixtes dans un contexte à la sécurité volatiles ;
  • Maitrise des outils informatiques (Microsoft Word, Excel et logiciel base de données…) ;
  • Sensibilité envers les valeurs de genre en général et en termes du respect des Principes humanitaires ;
  • Compétences linguistiques: Français obligatoire (Lu, parlé et écrit), anglais et connaissance des Langues locales ;
  • Facilité à communiquer en français et anglais à rédiger des rapports, incluant des études de cas et l’analyse de bonnes pratiques ;
  • Connaissance des zones du projet ;
  • Capacité et flexibilité à  voyager et vivre dans les zones difficiles y compris des contextes hostiles.
  • Avoir une bonne connaissance du réseau/système de référencement probable dans le domaine de la lutte contre les VBG;
  • Etre informé sur l’ampleur du phénomène au niveau du Cameroun, et des régions d’intervention ;
  • Etre capable de travailler sous pression ;

Objectifs

  • Apporter une assistance psychosociale aux victimes de violences basées y compris les rescapées de Boko Haram le genre dans les zones ciblés par le projet.
  • Renforcer les capacités des équipes mobilisation communautaires, des partenaires techniques et des réseaux communautaires de protection sur la prise en charge psychosociale ;
  • Animer l’espace de cohésion pour les femmes et l’unité d’assistance intégrée d’urgence;
  • Assurer un travail de qualité en conformité avec les valeurs de l’ALVF, de ONUFEMMES et les principes humanitaires;
  • Utiliser les moyens de travail (finance, matériel, logistique) conformément aux procédures en vigueurs ;
  • Assurer le Reporting régulier des activités de protection sur le terrain et maintenir un bon niveau de collaboration et de communication avec les autres acteurs ou partenaires intervenant dans la zone du projet.

Langue : Maîtrise du Français et connaissance de l’Anglais requis. La connaissance de la Haussa, Arabe Choa, Mandara ou Fulfuldé est un atout. Capacité de communiquer en langues locales.

VI. Dépôt du dossier de candidature

Les dossiers de candidatures (CV, lettre de motivation, diplôme(s)) doivent parvenir, sous pli fermé, avec la mention « PYSCHOLOQUE-TRAVAILLEUR-E SOCIAL-E», au plus tard le 30 MARS 2017 au bureau, dans les locaux du ALVF.

NB : Mentionnez la zone pour laquelle vous postulez dans la lettre de motivation et sur l’enveloppe. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. Une liste de réserve sera constituée en vue de pouvoir des postes éventuellement vacants dans le futur.

Read 49 times

Recherche

Dernières annonces